31 mai 2016 : journée mondiale sans tabac

Comme chaque année, l’OMS et ses partenaires proposent une journée mondiale SANS TABAC, afin de continuer à sensibiliser la population contre les effets néfastes du tabac pour la santé et de plaider en faveur de politiques efficaces pour réduire la consommation de tabac.

Contenu d'une cigaretteRappelons que le tabac tue la moitié de ceux qui en consomment, soit près de 6 millions de personnes chaque année. Plus de 5 millions d’entre elles sont des consommateurs ou d’anciens consommateurs, et plus de 600 000, des non-fumeurs involontairement exposés à la fumée. Notez que plus de 80% du milliard de fumeurs dans le monde vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. On ne compte plus tous les effets néfastes du tabagisme comme le fait que les consommateurs de tabac qui décèdent prématurément privent leur famille de revenus, font augmenter les dépenses de santé et freinent le développement économique, ou encore que dans certains pays, les enfants de ménages pauvres travaillent souvent dans la culture du tabac pour apporter un revenu à leur famille. Ces enfants sont particulièrement exposés à la «maladie du tabac vert», provoquée par l’absorption cutanée de nicotine lors de la manipulation de feuilles de tabac humides.

Le tabagisme passif peut tuer, lui aussi :

  • Chez l’adulte, le tabagisme passif entraîne de graves maladies cardiovasculaires et respiratoires, dont des cardiopathies coronariennes et le cancer du poumon. Il est également une cause de mort subite du nourrisson et d’insuffisance pondérale à la naissance
  • Presque la moitié des enfants respirent régulièrement, dans les lieux publics, un air pollué par la fumée de tabac.
  • Plus de 40% des enfants ont au moins l’un de leurs deux parents qui fume.
  • Le tabagisme passif provoque plus de 600 000 décès prématurés chaque année.
  • En 2004, les enfants représentaient 28% des décès imputables au tabagisme passif.

Mais cette année, l’OMS souhaite nous préparer au conditionnement neutre : ce sont les mesures qui limitent ou interdisent l’utilisation de logos, de couleurs, d’images de marque ou de textes promotionnels sur les conditionnements hormis les noms de la marque et du produit imprimés en caractères normaux et dans une couleur standard.

Le but étant de rendre les produits de tabac moins attrayants en limitant le moyen de conditionnement comme publicité, afin de rendre les messages de santé publique plus visibles.

Conditionnement neutre des paquets de cigarette

L’Australie a été le premier pays à mettre en place le conditionnement neutre en 2012, et l’Irlande, le Royaume-Uni ainsi que la France devraient être les prochains sur la liste pour 2016.

Alors la journée mondiale sans tabac 2016 a pour but :

  • de souligner l’importance du conditionnement neutre dans une approche multisectorielle globale de la lutte antitabac
  • de faciliter l’élaboration de politiques par les États Membres et la mondialisation du conditionnement neutre en fournissant des informations instructives, convaincantes et persuasives
  • d’encourager les États Membres à renforcer les mesures portant sur le conditionnement et l’étiquetage, ainsi que les restrictions à la publicité, à la promotion et au parrainage à mesure qu’ils se dirigent, par étapes, vers le conditionnement neutre
  • de soutenir les États Membres et la société civile pour éviter l’ingérence de l’industrie du tabac dans les processus politiques aboutissant à l’adoption de lois sur le conditionnement neutre.

Alors vous, vous vous y mettez quand ?

Cendrier avec des cigarettes et un coeurDécouvrez également le témoignage inspirant de Jérôme : http://trucs.xig.fr/comment-jai-arrete-de-fumer-facilement/#comments

Et si vous chercher des infos, des conseils ou des réponses pour vous aider à arrêter de fumer, visitez le site STOP-TABAC !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.