L’acupuncture, remède pour soigner les effets secondaires liés au traitement du cancer?

Image par Alterio Felines de Pixabay

P

ratiquée depuis des millénaires, l’acupuncture fait partie de la branche de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Cette pratique est fondée sur la croyance qu’une énergie vitale, appelée qi (prononcée tchi), traverse notre corps. Elle engloberait deux énergies: l’une positive, l’une négative. Ce sont le Yin et le Yang. Mais attention, il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises énergies car les deux s’équilibrent. Elles circuleraient, dans notre corps, au travers des méridiens, qui n’ont aucune existence matérielle comme les vaisseaux sanguins, par exemple.

Les 12 méridiens de l'acupuncture

Il existe 12 principaux méridiens qui fonctionnent par pairs:

  • Lung (Poumons)
  • Large Intestine (Gros intestin)
  • Stomach (Estomac)
  • Spleen (Rate et pancréas)
  • Heart (Cœur)
  • Small Intestine (Petit intestin)
  • Bladder (Vessie)
  • Kidney (Reins)
  • Heart Governor (Maître du cœur)
  • Triple Heater (Triple réchauffeur)
  • Gall Bladder (Vésicule biliaire)
  • Liver (Foie)

Dans la médecine traditionnelle chinoise, il est considéré que la maladie résulterait d’un déséquilibre ou d’une mauvaise circulation de ces énergies. Pour les rééquilibrer, des points de « pression » doivent être appliqués sur les différents méridiens. De nombreuses techniques existent pour stimuler ces méridiens et notamment celle qui utilise des aiguilles, appelée l’acupuncture.

L’acupuncture, c’est quoi?

Le terme Acupuncture provient du latin médical acupunctura composé des mots acus qui signifie « aiguille » et punctura qui signifie « piqûre ». En effet, avec cette méthode, l’acupuncteur (nom donné aux professionnels qui pratiquent l’acupuncture), place de 1 à 15 aiguilles sur le corps du patient, qu’il laisse entre 15 à 40 minutes selon le problème à traiter. Mais les aiguilles vous font peur? Pas de panique! Elles sont à peine 3 fois plus grosses qu’un cheveu et elles ont été conçues pour s’insérer facilement dans la peau. Toutefois, si vous êtes réticents aux aiguilles, de nombreuses alternatives existent telles que la moxibustion, la réflexologie plantaire, la digitopuncture, etc. Ces différentes techniques seront développées à la fin de l’article.

Quelques chercheursSymptômes essaient de reconnaître les bienfaits de l’acupuncture, notamment dans la guérison des maux du quotidien tels que la fatigue, l’anxiété, les bouffées de chaleur, la dépendance tabacologique, etc. Il existe une liste non exhaustive de symptômes traités par l’acupuncture. Mais qu’en est-il du traitement du cancer? En effet, de nombreuses croyances tendent à penser que l’acupuncture guérirait du cancer. Cependant, aucune étude n’a prouvé la véracité des faits. Donc, nous ne pouvons pas dire, à l’heure actuelle, que l’acupuncture guérit du cancer. Elle peut, toutefois, avoir de nombreuses actions bénéfiques sur les effets secondaires liés au traitement du cancer.

Les bienfaits de l’acupuncture sur les effets secondaires du traitement du cancer

Généralement, les traitements liés au cancer sont lourds à porter au quotidien. En effet, en plus du choc psychologique, certains effets secondaires comme les vomissements, les nausées, les douleurs, la fatigue, la perte d’appétit, etc. apparaissent. Pour pallier à ces effets indésirables, certains malades ont recours à l’acupuncture. Dans certains cas, les effets secondaires peuvent disparaître, mais généralement, ils sont atténués, comme le témoigne la vidéo ci-dessous.

Il ne faut pas oublier que chaque cas est spécifique. C’est pourquoi, chaque personne est différente et ressent plus ou moins les bienfaits de l’acupuncture.

Attention, les séances d’acupuncture ne sont pas sans risques et doivent être pratiquées par des médecins disposant d’un diplôme de médecine occidentale. De plus, en cas de cancer, il est important de demander conseil à l’équipe de santé qui vous suit.

Les risques de l’acupuncture

Bras avec des aiguilles d'accupuncture
Image par tomasdelgado de Pixabay

Afin d’éviter le risque de transmission hépatique ou du VIH, l’utilisation d’aiguilles stériles est une obligation. En effet, veillez à ce que l’acupuncteur qui vous soigne utilise des aiguilles à usage unique.

L’acupuncture n’est pas recommandée si vous avez un faible nombre de globules blancs ou de plaquettes. En effet, cela risquerait d’entraîner un risque d’infection ou un risque de saignement. C’est pour cela qu’il est important de se renseigner avant de se lancer dans la pratique de l’acupuncture. De plus, en ce qui concerne les personnes atteintes de cancer, il est préférable de consulter un acupuncteur qui pratique régulièrement dans ce domaine.

Le déroulement de la séance

La première séance chez l’acupuncteur est assez longue. Le but est de faire un point complet sur votre état de santé et sur les raisons qui vous amènent à consulter.

Elle suit généralement ces 4 phases:

  1. L’inspection: L’acupuncteur examinera le pouls et la langue
  2. L’interrogatoire: Il vous interrogera également en utilisant différents questionnaires, afin de déterminer vos antécédents médicaux, vos caractéristiques telles que la taille, le poids, le son de la voix, l’état psychologique et émotif, mais également votre climat ou encore les saveurs que vous préférez.
  3. L’olfactif et l’audition: Il écoutera les bruits de l’estomac, relèvera les odeurs corporelles.
  4. La palpation: Il auscultera les endroits douloureux associés aux méridiens.

Ces 4 phases ne sont pas forcément suivis dans cet ordre et certaines étapes peuvent être mises de côté. Ce n’est toutefois qu’après le bilan, que l’acupuncteur détectera les déséquilibres énergétiques, qu’il identifiera la nature de la pathologie et pourra pratiquer l’acupuncture. Un programme personnalisé est établit déterminant le nombre de séances, leur durée ainsi que leur fréquence.

Cependant, vous préférez éviter les aiguilles? Ne vous en faîtes pas, il existe de nombreuses alternatives qui ne les utilisent pas.

Et les autres techniques…?

  • La moxibustion. Cette technique consiste à appliquer une source de chaleur au niveau des points méridiens. C’est généralement par combustion d’une herbe séchée sous forme d’un cône ou d’un bâtonnet de moxa. Parfois, cette chaleur est émise sur les aiguilles d’acupuncture, pour renforcer ses effets bénéfiques.
  • L’électrostimulation (également appelée électropuncture). La douleur est traitée par un courant électrique. Placée sur les méridiens, l’électricité est transmise sur la peau par des électrodes. Elle peut être également appliquée, en complément de l’acupuncture, pour en accentuer les effets, directement sur les aiguilles.
  • La digitopuncture (appelée également acupression). C’est un dérivé de l’acupuncture. En effet, les aiguilles sont remplacées par une pression des doigts.
Massage des pieds
Image par Ryan Hoyme de Pixabay
  • La réflexologie plantaire. Elle permet d’apaiser les tensions et de traiter certaines pathologies grâce à un massage des pieds et de la voûte plantaire.
  • L’hypnothérapie (appelée également hypnose). La douleur est soulagée grâce à l’état de relaxation du patient. Il est dans un état de conscience entre le sommeil et le réveil. Elle peut être utilisée durant la maladie ou après pour permettre la reconstruction du patient.
  • Le qi gong. Il permet d’optimiser les fonctions de l’organisme. Cette gymnastique thérapeutique est souvent utilisée pour guérir ou prévenir de nombreuses maladies. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre paragraphe développé sur le Qi gong dans cet article.

Ainsi, toutes ces pratiques peuvent accompagner et soulager le malade durant son combat. De nombreuses autres techniques existent. A vous de trouver celle qui vous convient! Ressourçant et énergisant le corps, elles peuvent aider à mieux vivre sa maladie ou tout simplement son quotidien. Elles apportent de véritables bénéfices à l’esprit ainsi qu’au corps. Alors pourquoi pas essayer? 😉

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Un commentaire

  1. Merci pour ce post sur l’acupuncture comme remède aux effets secondaires du traitement du cancer. Ma tante suit un traitement contre le cancer et utilise l’acupressure et l’acupuncture pour les effets secondaires. Il est bon de savoir que les aiguilles restent dans le corps pendant 15 à 40 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.