fbpx

Portrait de Céline : Alopécie post-partum, son passage au volumateur en douceur

« Sentez-vous intérieurement féminine et sachez que vous êtes jolie, qu’importe le regard des autres. »

Comme de plus en plus de femmes, la découverte du volumateur est devenue pour elle une révélation. Elle, c’est Céline, une « @maman_en_folie » comme elle se nomme sur son compte instagram. La « folie » selon Oscar Wilde, « sont les seules choses qu’on ne regrette jamais » et à voir son sourire, passer le cap du volumateur semble être à présent pour elle une évidence !

Atteinte d’alopécie androgénétique, diagnostiquée après sa première grossesse, et après avoir suivi des traitements sans résultat, sa situation s’est même aggravée après sa seconde grossesse. Un manque de densité qu’elle a pu au départ masquer à l’aide de la poudre à cheveux. Et c’est via des youtubeuses américaines qu’elle découvre avec beaucoup d’intérêt le monde du volumateur, LA solution capillaire pour remédier à sa chute de cheveux.

Dans son témoignage, elle vous raconte son expérience, son vécu, étape après étape. Avec du recul et beaucoup de bienveillance, elle vous conseille surtout de prendre votre temps. Prendre le temps de choisir, d’essayer, de se renseigner et d’apprivoiser son volumateur. Aujourd’hui, elle passe du synthétique, au naturel, au mixte en un tour de main mais toujours en prenant le plus grand soin. Merci Céline pour votre partage d’expérience !

Et vous quand passerez-vous le cap ?

Qui êtes-vous en quelques mots ? Quel est votre pathologie ?

Je m’appelle Céline, je vais avoir 45 ans et j’ai 2 enfants. Je suis atteinte d’alopécie androgénétique qui a été diagnostiquée après ma première grossesse, il y a 14 ans. Mes cheveux sont très fins, cela se voit donc tout de suite que je manque de cheveux et de volume.

Pourquoi avez-vous accepté de témoigner ?

Pour que les femmes sachent qu’elles ne sont pas seules et peuvent être aidées et soutenues.

Par quelles solutions avez-vous eu recours pour cacher votre chute de cheveux ? Avez-vous suivi des traitements ? Ont-ils fonctionné ou pas du tout ?

J’ai d’abord pris du minoxidil et cela a fonctionné quelques temps et a stoppé ma chute mais après mon deuxième enfant les choses se sont aggravées, j’ai donc eu recours à de la poudre pour cheveux pour cacher mon manque de cheveux. Actuellement, je possède plusieurs volumateurs.

Quand, pourquoi et comment avez-vous passé le cap du volumateur ?

J’ai vu des vidéos de youtubeuses américaines qui avaient les mêmes soucis de cheveux que moi et portaient des volumateurs. Je pensais que seules les perruques existaient. Je me suis beaucoup renseignée puis je suis allée en institut mais le premier frein a été le prix et le choix entre synthétique et cheveux naturels. Finalement je me suis décidée pour un petit volumateur synthétique. Puis, j’ai essayé les naturels. J’en possède actuellement trois, un synthétique, un naturel et un mixte entre les deux. Je porte tous les jours (sauf le week-end) le mixte car les clips sont très faciles et petits à accrocher et le volumateur ne se sent vraiment pas. Cela fait maintenant un an que j’ai passé le cap.

Quelles étaient vos impressions et sensations lorsque vous avez porté votre premier volumateur ? Quelles ont été également vos inquiétudes ?

Mon premier ressenti : j’ai des cheveux, mon dieu c’est génial. Ma plus grande inquiétude était qu´on le remarque et que les cheveux fassent faux. J’ai ensuite dû trouver comment l’adapter pour être à l’aise quand je le mets. Il y a par contre une petite difficulté, c’est qu’il faut vraiment trouver le bon volumateur, car il est difficile de trouver un coiffeur voulant bien le retoucher.

Comment a réagi votre entourage ? (votre famille, vos amis, vos collègues au travail…)

Mon mari trouve cela magnifique et indétectable, pour mes collègues j’ai juste indiqué que j’avais des extensions et tout le monde a trouvé cela très joli. En indiquant que je porte des extensions j’ai toujours la possibilité de revenir en arrière au travail.

Quelles sont les petites remarques ou attitudes qui vous agacent, vous font sourire ou au contraire vous réconfortent ? Comment avez-vous fait pour les dépasser ?

Internet m’a permis de voir que je n’étais pas seule et c’est très réconfortant. Je n’ai jamais eu de remarque sur mes cheveux mis à part de mon mari, et cela rajoute de la confiance en soi, de se sentir un peu moins « seule ».

Quels sont vos trucs et astuces pour rester féminine ?

Sentez-vous intérieurement féminine et sachez que vous êtes jolie, qu’importe le regard des autres.

Aujourd’hui, quel est votre état d’esprit, comment vivez-vous avec votre pathologie ?

Je le vis bien car je sais que j’ai plusieurs solutions à ma disposition, bien que cela ait un coût certain. Je porte mon volumateur la semaine et me sens un peu plus confiante.

Qu’aimeriez-vous dire aux personnes qui sont dans la même situation que vous ?

Prenez votre temps, il existe différentes solutions pour chaque femme pour être bien dans ses cheveux et son corps. L’essentiel est d’être vous-même, à chacune son style et sachez que vous n’êtes pas seules.

Découvrez là sur son profil Instagram : @maman_en_folie

Si vous aussi vous ressentez le besoin d’en parler et si vous avez envie d’échanger, n’hésitez pas à nous contacter : info@clic-perruques.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.