fbpx

Portrait de Laura : TikTok pour se libérer, aider et avancer

« On aura toujours des critiques dans cette vie mais il faut se dire qu’on est unique et qu’on est plus forte que tout ! »

Un matin pas comme les autres… C’est tout récemment et plus exactement le 2 juin dernier que tout a basculé. Au réveil, elle découvre une poignée entière de cheveux sur son oreiller. C’est le choc, l’incompréhension et l’impression que tout était en train de s’écrouler autour d’elle.

Cette histoire, c’est celle de Laura, une jeune fille originaire de Cherbourg âgée de 18 ans. L’âge de transition entre l’enfance et l’âge adulte. Une période charnière parfois critique et d’autant plus difficile lorsqu’on lui diagnostique une « pelade avancée ».

Mettre un mot sur cette pathologie dont elle ne connaissait pas le nom, ni même l’existence. Comme pour beaucoup, cette maladie auto-immune est encore trop peu connue.

Septembre est d’ailleurs LE mois international de sensibilisation à l’alopécie et la pelade. C’est dans ce même objectif que nous souhaitions vous partager son témoignage. Nous ressentions en elle cette force et cette rage, mais aussi cette sensibilité et ce besoin de s’exprimer par les mots ou même par la danse. Elle a décidé de sortir de son silence en lançant un compte sur Tiktok, le nouveau réseau social qui fait fureur ! Laura compte désormais plus de 26,2K abonnés. A l’heure où les réseaux sociaux sont critiqués car trop utilisés à mauvais escient par les adolescents, Laura s’en est servi pour parler de sa maladie, pour casser les tabous, prôner sa différence et en faire sa force !

En parler, pour aider les autres, s’adresser à sa génération et parler le même langage. Un courage exemplaire, une démarche que nous soutenons et que nous souhaitions ici mettre à l’honneur !

Qui êtes-vous en quelques mots ? Quand et comment avez-vous découvert votre pathologie ?  A quel stade en êtes-vous aujourd’hui ?

Je m’appelle Laura Omont j’ai actuellement 18 ans. J’ai découvert ma pathologie le 2 juin dernier. C’était un matin, en me réveillant j’ai retrouvé mes cheveux sur l’oreiller. On m’a déclaré une pelade avancée.

Quelle a été la réaction de votre entourage suite à cette annonce ?

Mon entourage se sentait impuissant face à cette maladie car avant, personne n’en connaissait son existence.

Avez-vous suivi des traitements ?

Oui, j’ai commencé par un traitement léger, soit une solution corticoïde, soit une pommade. Malheureusement j’ai fait une réaction allergique. On m’a alors proposé un traitement plus lourd tels que des piqûres sur le crâne, mais j’ai refusé car je ne me sens pas prête à faire face.

Par quelles solutions avez-vous eu recours pour cacher votre chute de cheveux ? Au début et jusqu’à ce jour ?

Au début, je portais des serre-têtes, des foulards et turbans. A présent, je porte des perruques. J’ai été très bien conseillée sur le choix de ma première perruque. J’ai d’ailleurs eu de la chance que celle-ci ait été prise en charge. Aujourd’hui, je m’assume comme je suis ! Je ne la porte pas forcément tous les jours. Tout dépend de mes envies.

Comment surmontez-vous le regard des autres dans le cadre de vos études ?

Je suis dans le paramédical (aide soignante). On a l’habitude de faire face à des maladies, donc pour ma part je n’ai pas de problème là-dessus.

Quelles sont les petites remarques ou attitudes qui vous agacent ? Comment avez-vous fait pour les dépasser ?

Qu’on m’aborde dans la rue méchamment en me disant « Pourquoi t’es à moitié chauve? » en rigolant ou qu’on me demande si je vais bientôt mourir étant donné que pour eux j’ai un cancer. Ça me passe au-dessus ! On aura toujours des critiques dans cette vie mais il faut se dire qu’on est unique et qu’on est plus forte que tout !

Pour quelles raisons avez-vous décidé de vous dévoiler sur Instagram ?

J’ai commencé à m’ouvrir sur Tiktok ( @_laura.omt_ ). Je suis actuellement suivie par 26.2k personnes. J’ai ressenti ce besoin de parler. C’était ma façon à moi de m’exprimer sur ces sujets. C’est seulement après que j’ai commencé à raconter mon histoire sur Instagram. Beaucoup de personnes me parlent de leur alopécie ou même de leur cancer. Il y aussi des questions qui reviennent souvent comme par exemple « C’est quoi une pelade? » ou encore « Est-ce que ça s’attrape? »…

Aujourd’hui, quel est votre état d’esprit, comment vivez-vous avec votre pathologie ?

Au début, quand on m’a déclaré une pelade avancée j’avais l’impression que tout était en train de s’écrouler autour de moi. J’avais honte de moi-même. Mes proches m’ont beaucoup aidé pour m’encourager à m’affirmer. Maintenant je m’assume complètement.

Qu’aimeriez-vous dire aux personnes de votre âge qui sont dans la même situation que vous ?

Si on t’a mis ça sur ton chemin c’est que tu es capable de t’en sortir. Sache que tu n’es jamais seul(e).

Découvrez-la sur :

Si vous aussi vous ressentez le besoin d’en parler et si vous avez envie d’échanger, n’hésitez pas à nous contacter : info@clic-perruques.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.