Spécial soleil: Quels risques pour ma peau? Et pour ma perruque?

C’est l’été ! Dans ce cas, nous n’avons qu’une envie : profiter des rayons du soleil dont nous avons tant manqué durant la période hivernale. Mais attention, le soleil, à forte dose et à certains moments de la journée peut être vraiment dangereux pour notre corps et notre santé. Il faut donc veiller à bien se protéger de ses méfaits. Il est d’autant plus important de le faire durant la maladie et le traitement.

Alors pour profiter pleinement des bienfaits du soleil, avec des risques limités, suivez bien ces conseils.

 

La composition du soleil : qu’est-ce que les UV ?

Tout d’abord, il est important de comprendre ce qu’est le soleil et pourquoi nous devons nous en protéger. Le soleil est composé de 3 UV (ultra-violet) :

UVA : Ils sont très dangereux tout au long de la journée. De plus, ils ne provoquent pas de sensation de brûlure comme les coups de soleil, ce qui les rend d’autant plus dangereux. Ils entraînent le vieillissement de la peau, la perte de collagène, le relâchement des tissus et donc l’apparition de rides.

UVB : Ils sont dangereux entre 12h et 16h car le soleil est au zénith. Ils sont également plus dangereux en juillet qu’en décembre car leur rayonnement est 100 fois plus intense. En cas de surexposition, ils peuvent provoquer une réaction inflammatoire appelée « coup de soleil ». Ce coup de soleil correspond à une brûlure au 1er degré et peut aller même jusqu’à une brûlure au 3ème degré. A terme, les rayons UVB provoquent un amincissement de l’épiderme et fait apparaître des taches sur les bras, les mains ou encore le visage.

UVC : Très dangereux pour la santé, ils sont filtrés par la couche d’ozone. Nous ne sommes donc pas exposés à ces rayons. Cependant, la diminution de la couche d’ozone pourrait changer cette situation.

 

Les bénéfices du soleil

Il est donc souvent dit qu’il faut se protéger du soleil mais il connaît toutefois de nombreux bénéfices.

Nous en avons dégagé 4 principaux :

  • Aide à fortifier les os : Les UVB permettent à notre corps de synthétiser la vitamine D qui aide à fixer le calcium et le phosphore aux os.
  • Améliore le moral : Le soleil permet d’augmenter le taux de sérotonine qui a une action stimulante sur le moral.
  • Stimule notre fonction cérébrale : La lumière permet de stimuler l’éveil et la cognition de notre cerveau.
  • Régule l’horloge interne : La luminosité extérieure stimule ou diminue la production de mélatonine. La mélatonine est une hormone qui permet de faciliter l’endormissement. L’exposition à la lumière le soir va retarder l’endormissement et l’exposition le matin va au contraire avancer votre réveil.

Il est important toutefois de se protéger du soleil de manière adéquate. Pour cela, il suffit de savoir votre phototype. Suivez-bien le guide en dessous.

 

Quel est mon phototype ?

Le phototype est le niveau de sensibilité de la peau face aux rayons du soleil. En effet, chaque peau est différente et nécessite donc une protection différente. Il en existe 6 et plusieurs critères sont à prendre en compte pour comprendre son phototype et sa protection adaptée.

 

Phototypes

Types de peau

Couleurs des cheveux

Qualités du bronzage

Indices de protection conseillés

Phototype I

 

Peau blanche avec taches de rousseur

Cheveux roux ou blonds

Attrape des coups de soleil systématiquement.

Ne bronze jamais

Indice de protection 60

Phototype II

 

Peau très claire avec quelques taches de rousseur

Cheveux blonds ou châtains

Attrape souvent des coups de soleil

Bronze difficilement

Indice de protection 60 puis 40

Phototype III

 

Peau claire à mate

Cheveux blonds ou châtains

Quelques taches de rousseur apparaissent au soleil

Attrape parfois des coups de soleil.

Bronze progressivement

Indice de protection 30 puis 20

Phototype IV

Peau mate

Cheveux châtains ou bruns

Attrape peu de coups de soleil

Bronze très souvent

Indice de protection 20 puis 12

Phototype V

Peau foncée

Cheveux noirs

Attrape des coups de soleil rarement

Bronze toujours facilement

Indice de protection 15 puis 10

Phototype VI

 

Peau noire

Cheveux noirs

N’attrape jamais de coups de soleil

Indice de protection en dessous de 10

Ainsi, peu importe si votre peau supporte mieux le soleil et se pare d’un joli hâle doré lors de son exposition, la protection solaire concerne tout le monde. Suivez donc bien ces conseils pour être protégé au mieux chaque jour.

 

Les règles d’or de la protection

Limiter les séances de bronzage en cabine.

-Éviter de s’exposer entre 12h et 16h. Les rayons sont au maximum de leur intensité et sont donc plus dangereux.

Se protéger avec un chapeau, des lunettes de soleil et de la crème solaire. Pour les enfants, veillez même à leur faire porter un tee-shirt qui limitera l’exposition.

Utiliser une protection solaire adaptée à son type de peau. Pour cela, n’hésitez pas à consulter notre paragraphe « Quel est mon phototype » afin de la déterminer comme il faut.

Appliquer uniformément la protection solaire, sur toutes les parties du corps (n’oubliez pas le visage, les pieds et les mains qui sont grandement exposés) et à renouveler toutes les deux heures ou plus fréquemment en cas de baignade ou de transpiration abondante.

S’hydrater ! Boire une boisson, de préférence non sucrée, abondamment et de manière fréquente.

Se protéger du soleil même en cas de temps nuageux car le rayonnement UV est toujours présent.

-Continuer de se protéger du soleil, même une fois bronzé. En effet, la crème solaire permet certes d’éviter les coups de soleil mais elle permet surtout de se protéger des rayons UV qui peuvent être nocifs pour la santé (le petit + : cela permet de garder le bronzage plus longtemps).

-Après chaque exposition, utiliser une crème hydratante ou un lait hydratant qui permettra de nourrir intensément votre peau agressée et asséchée par le soleil.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site de l’Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé.

Il est tout autant important de suivre ces règles au pied de la lettre, surtout dans le cadre d’un suivi de traitement.

 

La protection durant un traitement

Pendant et après une radiothérapie.

Pendant le traitement, il est fortement déconseillé de vous exposer au soleil. En effet, la peau est fragilisée à cause de la radiothérapie et donc le risque d’attraper des coups de soleil est bien plus élevé. Nous vous conseillons de porter un tee-shirt ou un autre vêtement qui permettra de protéger la zone irradiée. Pour éviter, tout risque, vérifiez, avec prudence, comment votre peau réagit au soleil. Après la fin du traitement, attendez également 12 mois avant de vous exposer au soleil.

Pour plus de sécurité, demandez à votre médecin si votre traitement contient des molécules photosensibilisantes et si vous pouvez vous exposer au soleil.

Pendant et après une chimiothérapie.

Pendant la chimiothérapie, certains traitements utilisés peuvent être photosensibilisants et votre peau devient donc plus sensible aux rayons du soleil. Des allergies ou des éruptions cutanées peuvent donc apparaître sur votre peau, sous forme de petits boutons ou bien encore de plaques rouges. Quelques taches brunes peuvent également faire leur apparition sur les zones exposées. Pour cela, nous vous conseillons d’attendre 6 à 8 semaines après la chimiothérapie, car toutes les substances n’ont pas été éliminées par votre corps et peuvent donc provoquer les mêmes risques, lors du traitement.

Pour plus de sécurité, demandez à votre médecin si votre traitement contient des molécules photosensibilisantes et si vous pouvez vous exposer au soleil.

Pendant et après un traitement courant

De nombreux médicaments tels que les antiacnéiques, les corticoïdes, certains antibiotiques et anti-inflammatoires, sont photosensibilisants et peuvent provoquer des réactions cutanées, des démangeaisons, des brûlures superficielles à sévères, etc.

Ne prenez pas l’initiative d’arrêter votre traitement pour vous exposer au soleil. En effet, dans certains médicaments, l’effet photosensibilisant peut perdurer, sur du court ou moyen terme, après l’arrêt du traitement.

Ainsi, avant toute exposition au soleil, nous vous conseillons de consulter votre médecin et de suivre ses recommandations. Il pourra choisir d’interrompre votre traitement pour un temps donné ou tout simplement de vous l’adapter afin que vous puissiez profiter au mieux des rayons du soleil.

Toutefois, si finalement, vous devez être exposé au soleil, suivez bien ces conseils :

  • Évitez les cosmétiques à base de plantes ou d’huiles essentielles qui risquent d’être photosensibilisantes
  • Utilisez une crème solaire avec un indice de protection élevé (de préférence un indice 50+ à appliquer toutes les 2 heures)
  • Portez un tee-shirt ou un autre vêtement qui pourra protéger les zones exposées
  • Portez des lunettes de soleil et un chapeau (de préférence un chapeau à bord large afin de couvrir votre nuque découverte surtout si vous n’avez plus vos cheveux)
  • Pensez également à bien vous hydrater ; tout d’abord pour éviter la déshydratation mais cela sera tout aussi bénéfique pour votre peau.

Cependant, il n’y a pas que votre peau qui doit être protégée des rayons du soleil, il y a aussi vos cheveux. N’hésitez donc pas à leurs appliquer des crèmes ou des huiles comprenant des filtres anti-UV avec un indice de protection élevé.

 

Et mes cheveux ?

Le soleil, à forte dose, peut donc être nocif pour la peau mais il l’est tout autant pour vos cheveux. En effet, les UV pénètrent la fibre capillaire et endommagent la kératine qui sert à nourrir vos cheveux. Tous cela sensibilisent donc vos longueurs, rendent vos cheveux plus cassants, font perdre leur éclat et ils deviennent rêches comme de la paille. Attention également aux cheveux colorés qui résistent encore moins bien aux rayons du soleil.

Il est donc important de protéger du soleil et d’apporter différents soins à ses cheveux. Pour cela, c’est très simple, il existe des produits contenant des filtres anti-UV ainsi qu’un indice de protection élevé. Selon votre type de cheveux, optez pour un spray qui sera plus léger qu’une huile. Quelques produits proposent même une protection contre le chlore et le sel marin. N’hésitez pas à renouveler l’application du produit sur vos cheveux aussi fréquemment que vous le faites avec votre crème solaire pour votre peau.

Pour laver vos cheveux, utilisez un shampooing doux. Il permettra d’éliminer, sans agresser vos cheveux qui l’ont déjà été par le soleil, le spray ou l’huile de vos cheveux. Pensez également à bien nourrir et hydrater vos longueurs avec un masque réparateur. Attention toutefois, 2 fois par semaine suffisent. Le restant de la semaine, contentez-vous de simplement rincer vos cheveux avec une eau pas trop chaude, ni trop froide.

 

Quels conseils pour ma perruque ?

Le soleil, à forte dose peut être également nocif pour votre perruque. Tout d’abord nous vous conseillons de porter une perruque en cheveux synthétiques plutôt qu’en cheveux naturels, car elle ne perd pas sa couleur même après une exposition au soleil. Le port d’un chapeau ou d’une casquette est également fortement recommandé pour limiter l’exposition du soleil sur votre chevelure.

De plus, avec la chaleur et donc l’augmentation de la transpiration, votre prothèse capillaire peut vous tenir chaud et vous démanger. Plusieurs solutions existent pour palier à ce désagrément :

Portez un CLIM’HAIR, une solution confortable pour le port de la perruque. Clim’Hair qu’est-ce que c’est ? C’est une bande de tissu de coton bio que vous pourrez humidifier à volonté pour vous rafraichir la tête. Le petit plus : il sert également à tenir chaud l’hiver. Pour mieux comprendre son utilisation, suivez le guide.

Préférez le turban ou le foulard, plus confortable et plus léger. Ses différentes déclinaisons dans des couleurs estivales et passe-partout vous permettra également de compléter votre garde robe.

Entretenez bien votre chevelure. Pensez bien à la laver et régulièrement lors des fortes chaleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *